• La chapelle abandonnée

    La chapelle abandonnée

     

    Dans le soleil couchant apparait la chapelle

    Enfouie dans les buissons de ronce et de genêt

    Depuis longtemps déjà, que la vie est cruelle

    Elle est abandonnée et vouée au secret

     

    Le sentier malaisé est jalonné d’ornières

    Le portail est ouvert, le trou béant est noir

    Les murs sont lézardés laissant pleurer les pierres

    Le modeste clocher a perdu tout espoir

     

    La lumière qui filtre éprouve de la peine

    A éclairer la nef de ses pâles rayons

    Les bancs sont vermoulus, ils étaient faits de chêne

    Le sol est bosselé et creusé de sillons

     

    On aperçoit un Christ habillé de dentelle

    Des toiles d’araignée aux longs fils poussiéreux 

    La Vierge et son enfant près d’une cascatelle

    Un Saint-Luc endormi, un Saint-Jean miséreux

     

    Le chœur porte le deuil du vol de son retable

    L’autel se dresse encor mais sans ses chandeliers

    Un missel consacré git au pied d’une table

    Au milieu d’un fatras de livres séculiers

     

    Quittez à reculons la chapelle oubliée

    Le temps va effacer ce charmant souvenir

    Elle a été pourtant à l’Histoire liée

    Elle n’attend plus rien que son dernier soupir

     


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :